Une stratégie développée par l’IRSST pour la manutention manuelle de charge

23-09-2020
Les troubles musculosquelettiques (TMS) ont des conséquences tant sur les travailleurs que sur les employeurs [...]
Rédigé par :
Author
Karine Lafontaine, FCCQ
Pratiques RH, manutention, prévention des TMS, SST, santé et sécurité, troubles musculosquelettiques

Les travailleurs présentant un TMS ressentent des souffrances physiques et morales, une détérioration de la qualité de vie personnelle. Les employeurs subissent une perte de productivité, de l’absentéisme.

Quelques statistiques

  • Environ 30 % des lésions acceptées annuellement par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) sont des TMS1.
  • Un TMS lié à la manutention de charge entraine en moyenne 88 jours d’absence au travail2.
  • Le siège de lésion le plus fréquent est le dos à plus de 50 %3.
  • 56 % des TMS sont reliés à la manutention4.
  • 25 % des TMS sont causés par un effort excessif en soulevant quelque chose5.

La formation peut jouer un rôle important dans la prévention des TMS. De nombreuses recherches ont été réalisées par l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) pour prévenir les TMS liés à la manutention. L’an dernier, Denys Denis, responsable du champ Réadaptation au travail à l’IRSST, a élaboré une stratégie de prévention pour la manutention manuelle de charge. Il s’agit de cinq principes d’action en cinq courtes vidéos qui s’intègrent facilement dans un plan de formation et d’intégration des travailleurs.

Principe 1 : Réduction du chargement initial

  • Diminuer la distance entre le travailleur et la charge.
  • Réduire la flexion du tronc.

Principe 2 : Répartition du chargement

  • Positionner le corps de façon symétrique par rapport à la charge.
  • Maintenir les courbures naturelles du dos, répartir le chargement sur l’ensemble de la colonne.
  • Tenter de répartir le poids sur différentes articulations (genoux, épaules et non seulement le dos).

Principe 3 : Stabilisation du tandem travailleur-charge

  • Pour un chargement d’un poids élevé :
  • Se placer dans une position stable en équilibre (répartir le poids, écarter les jambes) ;
  • Avoir une bonne emprise sur la charge pour en assurer le contrôle.

Principe 4 : Continuité du mouvement

  • Effectuer une transition continue pour un chargement plus léger, éviter les transitions impliquant un changement de direction.
  • Conserver une fluidité dans le mouvement.

Principe 5 : Mise à profit des ressources

  • Adapter sa vitesse d’exécution en fonction du poids de la charge.
  • Utiliser son corps pour faciliter la manutention (transfert de poids).
  • Manipuler la charge en fonction de ses caractéristiques (p. ex. : centre de gravité).
  • Garder un contact entre la charge et la surface le plus longtemps possible.

Les cinq vidéos peuvent être visionnées sur le site de l’IRSST, en cliquant ici.

Contenu supplémentaire

1. CNESST, Statistiques sur les lésions attribuables aux troubles musculosquelettiques (TMS) en milieu de travail 2015-2018,2019 : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/300/Documents/DC300-322web.pdf
2.DENIS, Denys. IRSST, Vers une stratégie intégrée de prévention en manutention,DS-1057,décembre 2019 : https://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/DS-1057.pdf
4. DENIS.
5. CNESST.