La vision d'Air Canada pour attirer les talents grâce aux stages professionnels

11-10-2022
Rédigé par :
Author
Annie Bourque, Pratiques RH
Air Canada attire les talents grâce à l'embauche de stagiaires

Cette année, une centaine d’étudiant.e.s effectuent un stage d’une durée d’environ 17 semaines au sein des départements de l’entreprise. Une belle occasion pour ces jeunes de vivre une expérience de travail palpable. 

« Le plus fascinant pour une compagnie aérienne comme la nôtre, c’est la possibilité d’avoir accès à plusieurs professions: service à la clientèle, commerce numérique, communications, marketing, ressources humaines, maintenance aéronautique en passant par les technologies de l’information et même la cybersécurité », raconte Alban Baldacchino, conseiller en agilité des talents et en placement professionnel chez Air Canada. 

Sous la supervision d’un.e gestionnaire, chaque stagiaire se voit confier des responsabilités ou une mission précise qui apportent une valeur ajoutée. « Cela n’existe pas le cliché du stagiaire qui fait des photocopies, image-t-il. Très tôt, chacun travaille sur des sujets stratégiques, opérationnels ou d’actualité. »

Un stage concret dans un domaine de haute voltige 

Les secteurs les plus populaires dans les demandes de stage sont liés à l’intelligence artificielle, génie informatique, technologies de l’information, science de la donnée, ingénierie. 
Les jeunes passionné.e.s d’informatique peuvent, par exemple, entreprendre un stage à titre de développeur de logiciels. Cela signifie de travailler à la modernisation et au développement d’outils technologiques de la société aérienne. 

Les apprenti.e.s peuvent aussi parfaire leurs connaissances dans le département de la planification stratégique. Une occasion de participer à l’objectif de l’entreprise et de travailler sur la vision à long terme en matière de gestion et d’optimisation du chiffre d’affaires. 

De beaux défis estime M. Baldacchino. « Les missions proposées, dit-il, sont variées et couvrent pratiquement tous les domaines d’études universitaires pour garantir une expérience d’apprentissage liée au parcours des étudiant.e.s.» 
« Ce sont tous des projets importants. Nous offrons ainsi une expérience professionnelle concrète. Les stagiaires peuvent la valoriser dans la suite de leur parcours professionnel », ajoute-t-il.


Exemple de stages chez Air Canada en 2022

  • Coordinateur-trice de projet TI : son mandat est d'assister les gestionnaires de projet/programme dans la réalisation d'initiatives commerciales et informatiques.
  • Responsable de produit TI : la personne travaille sur les exigences commerciales pour le développement et la livraison de technologies.
  • Stagiaire en ingénierie des données : une expérience dans le développement de base de données ou en cybersécurité. 

Connaissance globale de la culture de l’entreprise 

Actuellement, la société aérienne investit dans les programmes coopératifs mis en place par les universités. Un.e jeune peut réaliser par exemple jusqu’à 3 ou 4 stages durant son parcours. Ce modèle de programme de rotation de stages permet une véritable présence d’étudiant.e.s. au sein de la compagnie.

De leur côté, les stagiaires bénéficient d’une connaissance globale de l’entreprise, mais aussi de sa culture, ses enjeux et ses défis. 

« On investit dans la communauté étudiante parce que l’humain, c’est-à-dire nos employé.e.s sont au centre de nos activités et au cœur de nos considérations. Cela permet à plusieurs de vivre une première expérience et de grandir professionnellement avec nous », affirme d’un ton convaincu M. Baldacchino.

Cependant, la réussite d’un stage est étroitement liée à l'implication de l'étudiant.e. « Cela demande un engagement, croit le conseiller en agilité de talents. Ce n’est pas tout le monde qui est prêt à s’investir et à sortir de sa zone de confort pour s’engager dans un projet qui aura un impact dans l’entreprise. »

Atout des stagiaires en entreprise 

Durant leur séjour au sein de la compagnie de 35 000 salarié.e.s, les stagiaires peuvent enrichir concrètement leurs connaissances théoriques acquises sur les bancs d’école. « Je pense que les employeurs apprennent énormément des étudiant.e.s. qui apportent quelque chose de nouveau que ce soit une manière de voir les choses ou en matière d’innovation technologique. C’est gagnant-gagnant. »  

En intégrant les stagiaires au sein des différentes équipes, M. Baldacchino y voit un apport indéniable. « À mon avis, c’est une erreur de ne pas les considérer, car, cela fait partie de notre stratégie d’acquisition de talents à part entière. » 

« Ces jeunes ont une envie d’apprendre, de partager et communiquer leur vision, leur sensibilité, ajoute-t-il. C’est extrêmement enrichissant pour nous. » 

Contenu supplémentaire

3 bénéfices du programme Accueillez un stagiaire

La société aérienne bénéficie du programme de subvention Accueillez un stagiaire de la FCCQ qui permet d’embaucher un étudiant. 

1. Favoriser l’accueil d’un plus grand nombre de jeunes qui ont un avant-goût des méthodes de travail et du leadership d’Air Canada; 
2. L’aide gouvernementale permet une plus grande proposition d’occasions professionnelles aux étudiant.e.s;
3. Création d’une banque d’étudiant.e.s qui vivent une expérience tangible chez Air Canada. L'entreprise connait ainsi le caractère, les habiletés, compétences et talents de son équipe de stagiaires. 

Une approche d'intégration collaborative au travail 

D’autre part, l’entreprise aérienne accorde une priorité à la diversité et à l’inclusion au sein de son personnel. 

De là, la volonté d’accueillir des étudiant.e.s issus des communautés sous-représentées dont les femmes en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques, les Autochtones, personnes handicapées, immigrant.e.s.

« Nous souhaitons encore mieux adapter notre parcours afin de les intégrer davantage dans nos équipes », spécifie le conseiller en agilité de talents. 

Le défi de bâtir un écosystème à la hauteur des aspirations

À l’heure actuelle, Alban Baldacchino et son équipe sont en train de bâtir un écosystème axé sur la culture d’accompagnement, de coaching et du parcours de carrière des employé.e.s. La première étape consiste en l’implantation de programmes de stages axés sur l’accueil, l’intégration et supervision des étudiant.e.s. Une mission d’envergure. 

Car les stagiaires vivent un cheminement et des apprentissages différents. « Nous voulons qu’ils puissent échanger entre eux sur leurs différentes expériences », explique-t-il. Des rencontres virtuelles se tiennent entre les étudiant.e.s provenant des régions du Canada et de l’étranger. 

L’entreprise aérienne, dont le siège social est à Montréal, est en pleine évolution. Une période propice et essentielle afin d’être à l’écoute des attentes de la nouvelle génération : travail en mode hybride, intégration des technologies dans l’environnement de travail. « C’est important, poursuit M. Baldacchino, d’obtenir leur avis sur leur expérience de travail et leur intégration. On échange avec eux sur la façon d’améliorer nos processus. » 

Importance de la transmission des connaissances et du mentorat 

La société aérienne vise une transmission des connaissances par le coaching et le mentorat au sein des leaders des équipes. 
« Il faut que les missions des stagiaires incluent un intérêt pédagogique pour les faire grandir. Nous ne sommes pas nécessairement dans l’attente de résultats, mais plutôt dans celle de leur contribution », ajoute le conseiller en agilité de talents. 

« Notre but, c’est de les intégrer dans la multiplicité de nos projets afin que les stagiaires puissent ainsi mieux connaître Air Canada. »


5 clés de réussite d’Air Canada 

Dans sa vision d’avenir, l’entreprise définit ses objectifs afin d’attirer les jeunes générations, les futurs employé.e.s de demain. 

1.Intégrer les étudiant.e.s-stagiaires dans une multiplicité de projets. 

2.Offrir les clés d’un apprentissage unique grâce au contact de professionnel.les aguerri.e.s et des leaders au sein de l’entreprise.

3.Donner une expérience professionnelle valorisante.

4. Faire connaitre la culture de l’entreprise, les enjeux et défis. 

5.Une fois dans l’entreprise, les étudiant.e.s ont la chance de gravir les échelons.


Pipeline de talents au coeur de l'avenir de l'entreprise 

Ces stagiaires représentent, selon M. Baldacchino, une véritable source de talents. « Notre volonté est de rester en contact avec eux, car ils seront sur le marché du travail dans peut-être 3, 5 ou 10 ans. On ne doit pas perdre la connexion avec eux », spécifie-t-il. 

Durant leur séjour dans l’entreprise, plusieurs font l’acquisition de compétences et connaissances spécifiques tout en vivant une belle expérience. Peut-être, ces jeunes vont considérer ces facteurs au moment de choisir leur employeur à la fin de leurs études. 

L'idée est de guider ceux et celles qui désirent poursuivre une carrière au sein de la société aérienne. Le but est simple : que ces jeunes puissent s’épanouir et être heureux dans leur emploi. 

Identifier les talents de demain

Enfin, M. Baldacchino et son équipe aux ressources humaines de la compagnie aérienne récoltent aussi les bienfaits de l’engagement de stagiaires. 

Tous et toutes éprouvent un sentiment de satisfaction au contact de ces jeunes. L’impression aussi d’être un acteur de choix des stagiaires dans leur apprentissage et quête d’une première expérience professionnelle. « Cela représente un bel accomplissement de pouvoir identifier parmi les cohortes d’étudiant.e.s, nos talents de demain qui vont demeurer avec nous », dit-il en souriant. 

Car, parmi les 35 000 employé.e.s. d’Air Canada, plusieurs ont 20 ou 30 ans de carrière au sein de l’entreprise. M. Baldacchino espère que parmi les stagiaires en poste, certain.e.s soient là encore dans 10 ans.

« Peut-être ces personnes grandiront avec nous. Chose certaine, notre fierté, c’est d’accueillir les d’étudiant.e.s et d’identifier leur potentiel en leur donnant  des opportunités professionnelles afin que tous puissent atteindre une position de leadership au sein de notre entreprise.»