Préparer le retour au travail

14-09-2020
Comment préparer un retour au travail graduel efficace dans le contexte de la COVID-19 […]
Rédigé par :
Author
Karine Lafontaine, FCCQ
COVID-19 écrit en rouge au sol avec ombre de gens

Depuis le 18 juillet dernier, les employeurs privés peuvent autoriser un retour dans les édifices à bureaux avec un taux d’occupation maximal de 25 % de l’entreprise.

Avant d’établir la procédure pour le retour au travail de vos employés, assurez-vous d’avoir mis en place les mesures nécessaires pour contrôler la propagation de la COVID-19. Engagez-vous auprès de vos employés à réduire le risque de transmission à la COVID-19.

« Faites comme la FCCQ et signez la Charte d'engagement à combattre le coronavirus en milieu de travail »

Planifier un retour graduel

Prévoyez un retour progressif sur une période de temps afin d’ajuster les mesures mises en place et de préciser vos communications. Le 25 % est un maximum, et non pas un objectif à atteindre. Selon, le nombre d’employés total de l’entreprise, un retour de 25 % peut être élevé. Débutez par un pourcentage plus faible comme 5 % et 10 %. Il faut tenir compte du risque local et de la résurgence de cas pour modaliser le niveau de réouverture ou de fermeture.

Comment déterminer les personnes qui seront de retour en premier sur les lieux ?

En premier lieu, exclure les personnes ayant des conditions de santé particulières ou qui sont plus à risque de développer des complications :

  • Travailleuses enceintes ou qui allaitent ;
  • Travailleurs immunosupprimés ;
  • Travailleurs avec des maladies chroniques sévères.

Privilégiez les emplois qui nécessitent une présence sur place comme un service direct à la clientèle (réception), les employés qui ne peuvent effectuer une prestation de travail à distance, des emplois qui requièrent l’utilisation d’équipement uniquement disponible au lieu de travail. Consultez vos employés, certains se porteront volontaires pour retourner au bureau.

Le retour peut se faire de différentes façons selon l’emploi occupé, une personne pourrait travailler seulement une journée ou quelques journées par semaine au bureau. Dans le but de diminuer les risques de contracter la COVID-19, vous pouvez prévoir des équipes différentes à chaque semaine ou à toutes les deux semaines. De plus, si des personnes clés sont requises sur place, tentez d’avoir des équipes à fonction unique. De cette façon, des personnes occupant des fonctions similaires ne seraient pas absentes en même temps si un cas se déclare dans l’entreprise.

Il est suggéré d’avoir un registre des employés et des visiteurs présents afin de pouvoir retrouver rapidement les personnes si un cas positif de COVID-19 est déclaré dans l’entreprise ou l’immeuble.

Pour les édifices avec locaux locatifs, une planification avec le propriétaire et les différents locateurs est requise afin de bien gérer les entrées - sorties et l’utilisation des espaces communs. Si plusieurs points d’accès au bâtiment existent, vérifiez pour en consacrer des différents exclusivement aux entrées et exclusivement aux sorties. Il est également possible d’attribuer des accès différents pour chaque entreprise dans le but de minimiser les contacts. Des rencontres régulières sont suggérées afin de revoir les pratiques en fonction des observations et planifier le retour de personnes supplémentaires.

De plus, conformément aux directives formulées par les autorités de santé publique, le port du couvre-visage sera obligatoire dans les aires d’accueil, les halls d’entrée, les escaliers et les ascenseurs.

Déclaration de l’état de santé

Afin d’exclure les cas avérés ou potentiels de COVID-19, effectuez un suivi (verbal ou par écrit) quotidien de l’état de santé du travailleur.

Voici les questions à poser :

  • Avez-vous la sensation d’être fiévreux, d’avoir des frissons comme lors d’une grippe, ou une fièvre mesurée avec une température prise par la bouche égale ou supérieure à 38 °C (100,4 °F) ?
  • Avez-vous de la toux récente ou empirée depuis peu ?
  • Avez-vous de la difficulté à respirer ou êtes-vous essoufflé ?
  • Avez-vous une perte soudaine de l’odorat ou du goût ?
  • Avez-vous été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19 ?
  • Êtes-vous de retour d’un voyage à l’extérieur du pays depuis moins de deux semaines ?

Si la réponse est positive à l’une des questions précédentes, le travailleur ne doit pas se présenter au travail ou il doit retourner chez lui. Les réponses aux questions précédentes doivent être confidentielles. Également, si une personne contracte la COVID-19, son anonymat doit être conservé.

Former et informer les employés

Avant le retour au travail, informez votre équipe des règles mises en place dans l’entreprise pour assurer la protection des employés. Les communications peuvent toucher les sujets suivants :

  • Mesures pour la distanciation physique
  • Déclaration de santé
  • Procédure de nettoyage
  • Hygiène des mains et étiquette respiratoire
  • Utilisation des ÉPI (équipements de protection individuelle).

De préférence, le message sera transmis par le dirigeant de l’entreprise (président, directeur) et sous forme de vidéo. Il faut être transparent, s’adapter chaque semaine et communiquer régulièrement. Prévoyez un canal de communication où les employés peuvent poser des questions, partager leurs préoccupations.

Avant le retour, adaptez les formations et le processus d’intégration des nouveaux travailleurs en respect des normes établies.

Favoriser la santé psychologique

Le déconfinement comme le confinement peut engendrer un stress. Pour chaque situation nouvelle, une période d’adaptation est nécessaire. Une reprise graduelle des activités par les travailleurs est à privilégier. Impliquez les représentants syndicaux, les travailleurs pour l’élaboration du plan de reprise.

Dès la reprise, le gestionnaire immédiat devrait rencontrer chaque employé individuellement pour échanger sur le vécu, les craintes et les questionnements sur le retour. Le gestionnaire peut en profiter pour faire un rappel des mesures de prévention mises en place dans l’entreprise. Discutez régulièrement avec vos travailleurs et offrez une rétroaction régulière même pour ceux en télétravail.

Faites la promotion du PAE (programme d’aide aux employés) s’il y en un disponible dans votre entreprise : fournir les coordonnées et décrire les services offerts.

D’autres ressources sont également disponibles :

  • Info sociale : 811
  • Tel-Aide Québec : 1-877-700-2433
Contenu supplémentaire

Quelques références utiles
Alliance des cadres, Protocole de reprise graduelle des activités en milieu de travail dans le contexte de la COVID-19 (version : 7 mai 2020 : https://www.alliancedescadres.com/app/uploads/2020/05/Acc_ProtocoleRepriseGraduelleActivitesMilieuTravail_Doc.pdf
CCCD, Liste de vérification pour la relance d’un commerce de détail : https://www.commercedetail.org/coronavirus-mises-a-jour-et-ressources/covid-19-planification-de-relance/
CNESST, Aide-mémoire pour tous les secteurs, Risques psychosociaux liés au travail : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Documents/DC100-2146G-Fiche-SantePsy-Covid19.pdf
CRHA, Gérer le retour au travail : http://www.portailrh.org/covid19/PDF/CRHA_Guide_RetourTravail.pdf
INSPQ, Formation : COVID-19 et santé au travail : https://www.inspq.qc.ca/covid-19/formations/sante-au-travail
INSPQ, Questionnaire des symptômes COVID-19 : https://www.inspq.qc.ca/publications/3042-questionnaire-symptomes-covid19
IRSST, Planification de la reprise des activités : comment favoriser la santé psychologique après la période de confinement : https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2701/planification-de-la-reprise-des-activites-comment-favoriser-la-sante-psychologique-apres-la-periode-de-confinement
Ministère de la santé et des services sociaux, Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19, Fiche psychosociale : https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002471/
MultiPrévention, Spécial COVID-19, Une reprise des activités en santé et sécurité : https://multiprevention.org/wp-content/uploads/2020/05/MultiPrevention_aide-memoire_Covid19_mai-2020_FR_v5_WEB-clic.pdf
OIT, Prévention et limitation de la propagation du COVID-19 au travail — Check-list des mesures à prendre: https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---ed_protect/---protrav/---safework/documents/instructionalmaterial/wcms_741815.pdf
Université de Sherbrooke, Guide pour gestionnaires PHASE 1 sur la planification et la gestion du retour au travail — COVID-19 : https://www.usherbrooke.ca/srh/covid-19/gestionnaires/retour-au-travail/